WETSUIT

 

Petit guide d'entretien

 

 

Les combinaisons en néoprène, mieux connues sous le terme anglais ‘’wetsuit’’, sont un essentiel des sports nautiques. Rêve inavoué de tout homme : porter une combinaison noire ultra moulante et ressembler à Batman, EN PLEIN JOUR ! Naviguer torse nu et vêtu d’un simple short est plus agréable certes mais, hélas, nous habitons le Québec… Une combinaison en néoprène est un incontournable pour doubler voire même, pour les plus téméraires, tripler le temps de navigation dans la belle province.

 

Les combinaisons existent dans un grand éventail de qualité et de prix. Celles qui permettent de sortir par temps très froid coûtent quelques centaines de dollars. Pour préserver votre combinaison en néoprène d’une usure prématurée, il est important de consacrer quelques minutes avant et après chaque usage. Un entretien méticuleux vous permettra de prolonger sa durée de vie et de perdurer ses performances.

 

 

Manipulation

N’accrochez pas votre combinaison par le cou ou les épaules : vous risquez de la déformer et d’en abîmer les coutures. Faites glisser le haut ou le bas du costume à travers un cintre en plastique jusqu’à la taille et suspendez-le à l’abri du soleil. Prendre son temps pour enfiler ou retirer sa combinaison évite les déchirures. Prenez attention de ne pas piétiner la combinaison pour l’enlever. Asseyez-vous pour retirer vos jambes de leur emprise. L’utilisation du poncho par temps froid vous permet de diminuer la hâte et de manipuler la combinaison avec soin.

 

 

Rinçage 

Rincez à l’eau douce votre costume à l’endroit et à l’envers chaque fois que vous l'utilisez, même si vous prévoyez une deuxième session dans la même journée. Souvenez-vous que le sel de mer abîme le néoprène. Si vous naviguez sur un lac, le rinçage est quand même de mise : les bactéries qui se trouvent dans votre plan d’eau se logent dans les coutures. Mauvaises odeurs et irritation de la peau peuvent en résulter.

 

 

Nettoyage 

Utilisez un shampoing à néoprène. Ce produit déloge le sel et les mauvaises odeurs. Remplissez un contenant pouvant submerger votre combinaison, ajoutez un bouchon de shampoing et pétrissez-la quelques minutes. Laissez reposer 1 à 2 heures et bien rincer. Pour les odeurs résistantes au shampoing, comme l’urine, n’hésitez pas à utiliser une solution de type Myrazime.

 

 

Séchage 

Faites sécher la combinaison à l’envers en premier, puis finir avec l’endroit. Si vous souhaitez l’utiliser à nouveau dans la même journée, l’intérieur aura le temps de sécher un peu. Le néoprène est un peu comme le coton : si vous l’oubliez humide et à l’envers, des plis apparaîtront. Ceci fragilise le tissu aux endroits critiques.

 

 

Transport 

Afin de préserver l’habitacle de votre véhicule et d’éviter les odeurs d’humidité, équipez-vous d’un sac étanche (wet bag). N’oubliez pas de prendre les soins mentionnés précédemment à votre arrivée à domicile.

 

 

Bonne navigation !

 

 
 

 

 

WETSUIT

 

Petit guide d'entretien

 

 

Les combinaisons en néoprène, mieux connues sous le terme anglais ‘’wetsuit’’, sont un essentiel des sports nautiques. Rêve inavoué de tout homme : porter une combinaison noire ultra moulante et ressembler à Batman, EN PLEIN JOUR ! Naviguer torse nu et vêtu d’un simple short est plus agréable certes mais, hélas, nous habitons le Québec… Une combinaison est incontournable pour doubler voire même, pour les plus téméraires, tripler le temps de navigation dans la belle province.

Les combinaisons existent dans un grand éventail de qualité et de prix. Celles qui permettent de sortir par temps très froid coûtent quelques centaines de dollars. Pour préserver votre combinaison néoprène d’une usure prématurée, il est important de consacrer quelques minutes avant et après chaque usage. Un entretien méticuleux vous permettra de prolonger sa durée de vie et de perdurer ses performances.

 

 

Manipulation

N’accrochez pas votre combinaison par le cou ou les épaules : vous risquez de la déformer et d’en abîmer les coutures. Faites glisser le haut ou le bas du costume à travers un cintre en plastique jusqu’à la taille et suspendez-le à l’abri du soleil. Prendre son temps pour enfiler ou retirer sa combinaison évite les déchirures. Prenez attention de ne pas piétiner la combinaison pour l’enlever. Asseyez-vous pour retirer vos jambes de leur emprise. L’utilisation du poncho par temps froid vous permet de diminuer la hâte et de manipuler la combinaison avec soin.

 

 

Rinçage 

Rincez à l’eau douce votre costume à l’endroit et à l’envers chaque fois que vous l'utilisez, même si vous prévoyez une deuxième session dans la même journée. Souvenez-vous que le sel de mer abîme le néoprène. Si vous naviguez sur un lac, le rinçage est quand même de mise : les bactéries qui se trouvent dans votre plan d’eau se logent dans les coutures. Mauvaises odeurs et irritation de la peau peuvent en résulter.

 

 

Nettoyage 

Utilisez un shampoing à néoprène. Ce produit déloge le sel et les mauvaises odeurs. Remplissez un contenant pouvant submerger votre combinaison, ajoutez un bouchon de shampoing et pétrissez-la quelques minutes. Laissez reposer 1 à 2 heures et bien rincer. Pour les odeurs résistantes au shampoing, comme l’urine, n’hésitez pas à utiliser une solution de type Myrazime.

 

 

Séchage 

Faites sécher la combinaison à l’envers en premier, puis finir avec l’endroit. Si vous souhaitez l’utiliser à nouveau dans la même journée, l’intérieur aura le temps de sécher un peu. Le néoprène est un peu comme le coton : si vous l’oubliez humide et à l’envers, des plis apparaîtront. Ceci fragilise le tissu aux endroits critiques.

 

 

Transport 

Afin de préserver l’habitacle de votre véhicule et d’éviter les odeurs d’humidité, équipez-vous d’un sac étanche (wet bag). N’oubliez pas de prendre les soins mentionnés précédemment à votre arrivée à domicile.

 

 

Bonne navigation !

 

 
 

 

 

 

WETSUIT

 

  

Petit guide d'entretien

 

 

Les combinaisons en néoprène, mieux connues sous le terme anglais "wetsuit", sont un essentiel des sports nautiques. Rêve inavoué de tout homme : porter une combinaison noire ultra moulante et ressembler à Batman, EN PLEIN JOUR ! Naviguer torse nu et vêtu d’un simple short est plus agréable certes mais, hélas, nous habitons le Québec… Une combinaison en néoprène est un incontournable pour doubler voire même, pour les plus téméraires, tripler le temps de navigation dans la belle province.

 

Les combinaisons existent dans un grand éventail de qualité et de prix. Celles qui permettent de sortir par temps très froid coûtent quelques centaines de dollars. Pour préserver votre combinaison néoprène d’une usure prématurée, il est important de consacrer quelques minutes avant et après chaque usage. Un entretien méticuleux vous permettra de prolonger sa durée de vie et de perdurer ses performances.

  

Manipulation

N’accrochez pas votre combinaison par le cou ou les épaules : vous risquez de la déformer et d’en abîmer les coutures. Faites glisser le haut ou le bas du costume à travers un cintre en plastique jusqu’à la taille et suspendez-le à l’abri du soleil. Prendre son temps pour enfiler ou retirer sa combinaison évite les déchirures. Prenez attention de ne pas piétiner la combinaison pour l’enlever. Asseyez-vous pour retirer vos jambes de leur emprise. L’utilisation du poncho par temps froid vous permet de diminuer la hâte et de manipuler la combinaison avec soin.

 

Rinçage 

Rincez à l’eau douce votre costume à l’endroit et à l’envers chaque fois que vous l'utilisez, même si vous prévoyez une deuxième session dans la même journée. Souvenez-vous que le sel de mer abîme le néoprène. Si vous naviguez sur un lac, le rinçage est quand même de mise : les bactéries qui se trouvent dans votre plan d’eau se logent dans les coutures. Mauvaises odeurs et irritation de la peau peuvent en résulter.

 

Nettoyage 

Utilisez un shampoing à néoprène. Ce produit déloge le sel et les mauvaises odeurs. Remplissez un contenant pouvant submerger votre combinaison, ajoutez un bouchon de shampoing et pétrissez-la quelques minutes. Laissez reposer 1 à 2 heures et bien rincer. Pour les odeurs résistantes au shampoing, comme l’urine, n’hésitez pas à utiliser une solution de type Myrazime.

 

Séchage 

Faites sécher la combinaison à l’envers en premier, puis finir avec l’endroit. Si vous souhaitez l’utiliser à nouveau dans la même journée, l’intérieur aura le temps de sécher un peu. Le néoprène est un peu comme le coton : si vous l’oubliez humide et à l’envers, des plis apparaîtront. Ceci fragilise le tissu aux endroits critiques.

 

Transport 

Afin de préserver l’habitacle de votre véhicule et d’éviter les odeurs d’humidité, équipez-vous d’un sac étanche (wet bag). N’oubliez pas de prendre les soins mentionnés précédemment à votre arrivée à domicile.

 

Bonne navigation !

 

RETOURNEZ À L'ACCUEIL